dimanche 22 juillet 1979

repas tahitien et marae

carnet de voyage en Polynésie - 18

Après la visite du jardin botanique, nous allons déguster un repas traditionnel tahitien ...

Il s'agit d'un mode de cuisson traditionnel, qui consiste à cuire les aliments à l'étouffée. Des couches de bois et de galets de lave sont superposées dans un trou creusé dans le sol. Les casseroles sont bien garnies et les aliments (taro, patate douce, arbre à pain, cochon de lait) peuvent être enveloppés dans des feuilles de bananier. 

Nous arrivons un peu en avance pour assister à l'ouverture du four. Ces hommes découvrent le four, dans lequel les aliments cuisent depuis plusieurs heures ...


Ils sortent un panier ...


Au fond, des galets brûlants ont permis la cuisson ...




Il y a un cochon de lait et des marmites ...


Les femmes s'occupent des légumes ...


Ces jeunes filles enlèvent la peau des bananes à cuire ...




et ces femmes coupent en quartiers des fruits à pain ...




Il reste à préparer et découper le cochon de lait ...




Tout ceci était très bon.
En rejoignant la voiture, nous longeons un champ de manioc ...




Nous reprenons la route vers le Nord, jusqu'au Marae Arahurahu ...


Lieu de culte des ancêtres et des divinités, les Marae comprenaient une aire rectangulaire pourvue d'une plate-forme (ahu) et à une extrémité, un mur de pierres. Ce sont généralement les seuls éléments conservés actuellement ...





un petit détour pour admirer la vue sur Papeete ...


Un arrêt sur le port de Papeete ...






Nous rentrons ensuite à l’hôtel.


Je prépare la suite